J’en ai déjà parlé succinctement dans un texte précédent, mais je voulais revenir plus en détail sur YouTube-dl. Ce petit logiciel open source qui permet de télécharger des vidéos sur YouTube. En plus des vidéos, on peut sauvegarder : les descriptions (ce que l’auteur de la vidéo rempli), les méta-données (likes et dislikes, nombre de vues, étiquettes [tags], date de mise en ligne, code de la vidéo, etc.), les sous-titres s’ils existent, la vignette (thumbnail), ainsi que les inserts HTML (dans le cas des vidéos moins récentes).

Les options sont assez vastes (possibilités d’encodages, jumelage avec FFMPEG), et je ne tire surement pas profit de toute la capacité offerte par YouTube-dl, mais pour mes besoins ça me convient. J’ai créé un fichier BAT (qui contient les invites de commandes comportant les options que je veux activer) qui me permet d’aller chercher chacune des informations/documents énumérés ci-dessus à partir d’un fichier TXT qui contient le (ou les) liens (URL) des vidéos que je veux télécharger.

Ça sonne plutôt opaque comme ça, mais quelques images devraient éclaircir le tout. Dans un dossier, j’ai mis le fichier exécutable « YouTube-dl.exe ».

Organisation des fichiers. Le fichier « help » est un imprimer des possibilités de configuration.

Pour le faire fonctionner, il faut entrer les commandes dans l’invite de commandes. Au lieu d’avoir à tout rentrer à chaque fois, j’ai mis les commandes dans un fichier (le « .bat ») qui contient « start youtube-dl.exe -v -i –write-description –write-info-json –write-annotations –write-thumbnail -f best –add-metadata –all-subs –print-json -a, –batch-file Downloadsingle.txt ». Cette commande dit « va chercher la meilleure version de la vidéo avec la bande sonore, et télécharge le thumbnail, les informations, la descriptions et les sous-titres (s’ils existent) ».

La fin de la commande, le renvoie à « Downloadsingle.txt », permet d’aller chercher le ou les URL ciblés.

Pour le plaisir, je peux télécharger une vidéo. Par exemple, mon premier longplay du jeu Horizon Zero Dawn (Guerrilla Games, 2017). L’URL est . Je l’insère dans « Downloadsingle.txt » sans espace ni saut de ligne, puis n’ai qu’à cliquer sur mon fichier BAT pour procéder au téléchargement.

La fenêtre de téléchargement. À ne pas fermer!

Ça peut prendre du temps, surtout si les vidéos sont volumineuses et qu’il y a plusieurs vidéos à télécharger. Et parfois, il faut recommencer (c’est tout comme si la connexion était « timed-out » avant la fin du téléchargement).

Les fichiers téléchargés.

Le fichier « info.json » est le « plus intéressant » (à part la vidéo), car on peut avoir accès à toutes les métadonnées. Sauf peut-être celles sur les moyennes de visionnements. Je regroupe la plupart du temps les vidéos par chaîne puis par liste de lecture, pour faciliter la navigation dans les fichiers.

La question de l’archivage des données numériques est vaste, les outils parfois compliqués à comprendre (je me débrouille sans plus). Mais dans le cadre de mes recherches, ou pour présenter des clips dans des PowerPoints de manière fluide, ça vaut la peine d’apprendre à utiliser quelques uns de ces outils.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s